21 juillet 2022

Histoire de talents #6

02_Coverimage_Stephanie

« J’ai le privilège de photographier des documents qui ne sont jamais manipulés »

Faire de sa passion, son métier

Oui, Stéphanie Cousin a fait de sa passion son métier. Devenue photographe professionnelle après un CAP et un bac pro, elle intègre d’abord des magasins spécialisés dans la photographie avant de rejoindre l’entreprise Photo service, où elle devient responsable d’équipe pendant une dizaine d’années.

Mais en 2017, à la recherche de nouvelles opportunités, elle répond à une annonce d’Arkhênum qui cherche alors un photographe.

 
Entrée d’abord au service numérisation d’ouvrages, elle intègre rapidement l’atelier iconographie, où elle numérise « tout ce qui touche aux documents iconographiques qui demandent une résolution très importante » : des diapositives, des négatifs, des cartes postales ou encore des plaques de verre. « Travailler l’image m’anime depuis toujours, cela m’enthousiasme, affirme-t-elle. »

03_Glassplates
Témoignage « Chez Arkhênum, j’ai le privilège de manipuler des documents qui ne sont jamais touchés, qui ont été archivés depuis longtemps et que je découvre. Ce travail d’orfèvre contribue à révéler l’histoire ».
Stéphanie Cousin
Photographe

Une fonction de garante de la qualité

Ce travail requiert la plus grande vigilance dans la manipulation des supports, notamment négatifs. Elle doit détecter la moindre erreur ou l’absence éventuelle de documents et faire remonter l’information à son responsable qui l’indique au client.

Elle aime varier ses activités et participe aussi au traitement des fichiers obtenus après la phase de numérisation.
« On reprend le cadrage, les couleurs, on améliore l’image pour supprimer les altérations du temps, souligne Stéphanie. L’objectif est toujours le même : valoriser l’ensemble des projets ».

04_Qualitycontrol

C’est ce qu’elle a récemment réalisé dans le cadre d’un projet mené pour la Fondation des Gueules Cassées, durant lequel elle a manipulé des plaques de verre de la Première Guerre mondiale.
« Révéler les visages de ces gueules cassées avant et après chirurgie était particulièrement émouvant », souligne celle pour qui le nouveau slogan d’Arkhênum, Révélateur d’histoires prend un sens tout particulier. « En photographie, le révélateur est le produit qui fait apparaître une image de négatif en positif ».

Ce qui anime Stéphanie au quotidien

05_Stephanie_keywords

Chaque page tournée est une histoire archivée

Tous nos articles
Dessau_edit
20 juillet 2022

Arkhênum s’installe à Dessau-Roßlau en Allemagne

00_Paul_Thumbnail
6 juin 2022

Histoire de talents #5

V-P-HIST-03574-19.JPG
17 mai 2022

CICR : Accélérer la recherche dans les archives