DNB_Cover-3

DNB : Chercher. Trouver. Découvrir

Explorer
Client Bibliothèque nationale d’Allemagne (DNB)
Expertises en oeuvre
Offres de numérisation Numérisation sur site client

Contexte

L’histoire de la Bibliothèque nationale allemande débute en 1912 avec la création de l’une des institutions précurseurs, la Deutsche Bücherei ou Bibliothèque allemande, à Leipzig. Avec la division de l’Allemagne après la Seconde Guerre mondiale, est créé son pendant à l’ouest, la Deutsche Bibliothek, à Francfort-sur-le-Main en 1947. En 1990, les deux institutions sont réunies dans le cadre de la réunification de l’Allemagne. Les sites de Leipzig et de Francfort-sur-le-Main sont cependant maintenus.

 
En 2006, l’institution prend le nom de « Deutsche Nationalbibliothek » (DNB) ou Bibliothèque nationale allemande.

Enjeux

Dans le cadre de ses missions de préservation, la Bibliothèque nationale d’Allemagne avait jusqu’alors mené des opérations de numérisation sur des fonds ciblés.

 
En 2021, l’institution décide de numériser de manière plus systématique et large ses collections. A cet effet, elle lance un appel d’offres dans le cadre duquel Arkhênum est retenu pour 24 mois avec une tranche conditionnelle de 24 mois supplémentaires.

 
Depuis Septembre 2021, les équipes d’Arkhênum numérisent dans les locaux de l’établissement des documents imprimés présentant une variété de formats, états de conservation et langues d’écriture.

3.4 millions de pages à numériser
Erstes Buch im Bestand der Deutschen Nationalbibliothek
Copyright : Bibliothèque nationale d’Allemagne, Stephan Jockel

Doter la DNB d’une collection numérique

La Bibliothèque Nationale allemande, à travers son programme ambitieux de numérisation de  collections, vise à préserver avant tout la pérennité physique de ses documents. Cette démarche va aussi contribuer à enrichir le portail numérique des collections qui est un des axes forts de son développement. Si le cadre juridique des droits d’auteur le permet, il est possible d’accéder aux versions numériques des documents au sein des salles de lecture ou dans le monde entier.

 
Les images numériques des ouvrages imprimés ont bénéficié d’un traitement de reconnaissance optique des caractères (OCR) pour optimiser une future recherche plein texte. Cette version numérique est mise à la disposition de la DNB dans un format de consultation pérenne. Ce projet constitue ainsi un élément important de la stratégie à long terme de l’établissement.

La « Bücherturm »

Les 24 000 documents concernés par cette campagne de numérisation sont stockés dans la « Bücherturm » ou Tour des livres de l’institution à Leipzig.

 
Les documents sont extraits tour à tour de leur rayonnage pour être numérisés dans l’atelier Arkhênum déployé dans les locaux de la bibliothèque. Les documents sont ensuite replacés à leur emplacement d’origine.

Magazin der Deutschen Nationalbibliothek in Leipzig
Copyright : Bibliothèque nationale d’Allemagne, Anne-Katrin Mettke

Un projet réalisé dans l’enceinte de la DNB

Une phase de test de 3 mois

Etant donné l’ampleur du projet et son caractère stratégique, une phase de test spécifique a été mise en place. Celle-ci a porté sur la numérisation de 200 ouvrages représentant environ 38 000 vues. A l’issue de ce test, et suite à la validation par la DNB des paramètres de numérisation ainsi que des métadonnées générées, le projet a pu entrer dans sa phase de production.

 
Pour ce projet d’envergure, Arkhênum a également su apporter une solution sur-mesure pour le contrôle qualité en permettant aux équipes de la DNB sur les sites de Leipzig et de Francfort de valider à distance les images avec la possibilité de déposer des commentaires. La mise en place de ce processus dédié a été définie en collaboration avec les équipes de la DNB.

Un atelier de numérisation autonome

Le savoir-faire d’Arkhênum en matière de numérisation sur site a permis d’installer en un temps record un atelier de numérisation complet et autonome au sein de l’institution à Leipzig.

 
Ce sont pas moins de 7 personnes qui sont déployées à temps plein sur site. « Avec notre équipe de 6 spécialistes de la numérisation, nous sommes confiants dans le fait que nous atteindrons les objectifs tant qualitatifs que quantitatifs dans les délais impartis. » confie Robert Günther, le chef de projet Arkhênum sur place.

04_Team

Une grande hétérogénéité de documents

Les collections à traiter allant de 1913 à nos jours, les équipes d’Arkhênum sont amenées à manipuler des documents de format, état de conservation et langues différents.

Cette hétérogénéité se retrouve tout d’abord dans les formats mais également dans l’état des ouvrages. Une partie d’entre eux doivent être numérisés en ouverture restreinte afin de ne pas endommager davantage la reliure.

 
Ces documents sont principalement en langue allemande mais sont pour la majorité imprimés en typographie dite
« Fraktur » désignant le gothique allemand. Cette spécificité nécessite un traitement de reconnaissance de caractère particulier maitrisé par Arkhênum.

05_Scanner