BLOG

Le Musée de la Toile de Jouy rêve ses collections en 2D et 3D grâce à Arkhênum

Le Musée de la Toile de Jouy, fondé en 1977 à Jouy-en-Josas, abrite une importante collection textile provenant surtout de la Manufacture Oberkampf, active entre 1760 et 1843, ainsi que des dessins, des maquettes, des outils en lien avec le travail de création et de production. Il conserve également des œuvres et des objets évoquant l’histoire de la famille de l’indienneur.

Cliquez ici pour accéder à l’application numérique qui vous permet de visiter virtuellement la Manufacture.

 

 

Animé par le désir de diffuser et d’améliorer l’accès à ses collections, le Musée de la Toile de Jouy entame une grande campagne de numérisation et d’informatisation de ses archives avec Arkhênum.

 

Alors que l’institution fait peau neuve avec l’ouverture d’un nouveau parcours permanent en juin 2020 et bientôt de nouveaux espaces interactifs et d’accueil des visiteurs, elle entame en 2021 un chantier des collections qui se déroulera sur les deux années à venir.

© Sortir en Yvelines

 

 

Les sociétés Arkhênum et Tribvn ont été sélectionnées par le Musée de la Toile de Jouy pour répondre à cette campagne de numérisation des collections après une procédure publique d’appel d’offres. Face à la grande variété des fonds à numériser (fonds textiles grand format et très grand format, pièces de mobilier ou encore costumes), le projet va conjuguer la numérisation 2D avec l’apport de la numérisation d’objets en 3D ou encore la numérisation à l’aide de drones.

© Arkhênum

 

Vous souhaitez en savoir plus sur cet ambitieux projet ? Arkhênum vous donne rendez-vous le Mercredi 15 Septembre de 16H00 à 16H45 au Carrousel du Louvre à Paris lors du Salon Sitem.  Lors de cet atelier,  Charlotte du Vivier-Lebrun, Directrice du musée ainsi que Alexia Fontaine, Responsable Scientifique et des Collections présenteront leur chantier de collection. Les représentants du musée ainsi que des sociétés Arkhênum et Tribvn évoqueront les défis soulevés par ce projet et les solutions apportées ainsi que les perspectives de partage et de médiation qui s’ouvrent au Musée.

©78actu/Emmanuel Fèvre

 

Le résultat de cette campagne de numérisation permettra de répondre aux besoins du grand public pour des usages variés de découverte et de connaissance du patrimoine culturel ; mais également aux demandes de professionnels pour des usages de recherche, de connaissance scientifique ou encore des usages spécifiques pour le tourisme, la médiation et l’éducation.

 

 

 

Vous souhaitez savoir comment atteindre vos objectifs ? Discutons en

Sélectionnez votre / vos besoin(s) suivant

Tous les champs marqués d'une * sont obligatoires Précédent